Mardaymootoo Armoogum, accusé d’homicide involontaire par imprudence pour avoir heurté mortellement un motard alors qu’il conduisait un van, a été trouvé innocent hier par la magistrate Véronique Kwok Yin Siong Yen en Cour intermédiaire.
L’accusé était poursuivi sous l’article 239 (1) du Code criminel et des articles 133 et 52 de la Road Traffic Act. La police lui reprochait d’avoir involontairement ôté la vie à Khodabukus Jamaloodin le 20 mars 2007 à Belle Terre Road, Phoenix. La poursuite a produit un rapport médico-légal de la personne décédée dressé par le Dr Satish Boolell montrant que le décès était dû à un « shock due to multiple injuries ». D’autres documents, y compris un plan du site de l’accident, des photographies prises lors d’un exercice de reconstitution et le rapport d’un examinateur de véhicule ont également été présentés à la cour.
La fille de la victime a été appelée comme témoin par la poursuite et a fait comprendre qu’au moment de l’accident elle était à moto avec son père. Ils se dirigeaient vers Highlands quand un van qui roulait vite en provenance de Phoenix les a percuté. Son père a rendu l’âme après la collision et elle-même a été blessée.
Selon la version de Mardaymootoo Armoogum, il se dirigeait vers Belle-Terre quand il a vu une moto émergeant d’une route latérale à sa gauche. Il aurait appliqué les freins et fait une embardée vers la droite, mais la moto a percuté son véhicule. Il s’est arrêté après l’impact et le conducteur ainsi que la jeune fille étaient tous les deux blessés. Selon Mardaymootoo Armoogum, ils ne portaient pas de casques.
La magistrate Véronique Kwok Yin Siong Yen a expliqué que la moto est sortie alors qu’elle a vu un véhicule arriver. Selon elle, « l’imprudence de la victime a été si grossière qu’elle fait disparaître, en réalité, toute faute de la part de l’auteur matériel de l’homicide ». La présidente de l’instance criminelle de la cour intermédiaire a alors statué que la poursuite n’a pu prouver que l’accusé était coupable.