Deux motions ont été logées par l’homme de loi de Navin Ramgoolam, qui s’est présenté en Cour intermédiaire cet après-midi dans le cadre du procès qui lui est intenté dans l’affaire des coffres-forts contenant Rs 220 M retrouvés à son domicile, à Riverwalk.

Premièrement, Me Gavin Glover a réclamé des précisions quant aux dates des délits allégués, qui seraient intervenus entre le 31 janvier 2009 et le 7 février 2015. Puis, il a demandé que lui soient communiqués toutes les photos, enregistrements de caméras CCTV et vidéos sur les billets saisis.

La poursuite, de son côté, entend faire le nécessaire s’agissant de la deuxième motion. Mais elle s’oppose toutefois à la première. Les débats à ce sujet ont été fixés au 1er avril.