Un habitant de Port-Louis a écopé de six mois de prison après avoir été trouvé coupable d’avoir abusé sexuellement d’une fille de 15 ans. Le délit aurait été commis en 2011.
La poursuite, représentée par Me Ashwina Joree, a soutenu, en se basant sur la version donnée par la victime, que l’accusé l’avait séquestré pendant un certain temps et abusé d’elle. Faits qu’a niés l’accusé, qui a d’ailleurs plaidé non coupable à l’appel de l’affaire.
Donnant sa version à lui, il a indiqué qu’il a fait la connaissance de la fille en 2010. À partir de l’année suivante il a entretenu avec la fille une relation qui, selon lui, était telle qu’il avait commencé à envisager de l’épouser. Il a ajouté que la fille est venue habiter chez lui pendant sept mois, lors desquels ils ont eu des rapports, précisant qu’elle était alors consentante pour ces relations. Il a ajouté qu’au départ, il ne savait pas que la fille était toujours mineure. Dès qu’il l’a su, il a coupé court à toute relation.
Lors de sa plaidoirie, Me Joree a mis l’emphase sur le fait que l’accusé n’a pas hésité à avoir des rapports avec la fille mineure, abusant d’elle pendant des mois… Il est à noter qu’après avoir prononcé le verdict, le magistrat a suspendu l’application de la sentence. Il a demandé qu’une étude sociale soit effectuée pour déterminer si des travaux communautaires ne seraient pas plus appropriés à la place d’une peine de prison. Mais le rapport s’est avéré défavorable à cette idée.