Emmanuel Valechetty, un ex-chauffeur de la compagnie KNE, a été trouvé coupable par le magistrat Navish Jheelan, siégeant en cour de district de Pamplemousses, de détournement de Rs 20 800. Il était chargé de remettre la somme à une branche de l’entreprise située à Moka mais ne l’a jamais fait.
Emmanuel Valechetty avait été poursuivi pour « embezzlement by person in service receiving wages ». Un représentant de la compagnie a confirmé en cour qu’Emmanuel Valechetty y était employé comme chauffeur  et qu’il avait comme tâche de remettre trois enveloppes contenant des reçus à une autre branche de KNE située à Moka. Le représentant a déclaré qu’à un moment, l’ex-chauffeur lui avait dit qu’il avait perdu une des enveloppes qu’il devait remettre à la branche. L’enveloppe contenait la somme de Rs 20 800. Un autre témoin, employé à KNE, devait expliquer à la cour les tâches de l’ex-chauffeur. Le témoin a contesté la version d’Emmanuel Valechetty qui avait affirmé avoir eu à déposer des employés à leur domicile dans plusieurs régions incluant Camp-Levieux, alors que les enveloppes étaient sous son siège. Selon le témoin, il n’y a aucun employé qui habite à Camp-Levieux.
Pour sa part, l’ex-chauffeur avait soutenu dans sa version à la police que l’enveloppe avait sans doute été volée par une tierce personne. De plus, il s’est excusé en cour et a signifié vouloir parvenir à un accord avec la société.
Dans son jugement, le magistrat a relevé que l’ex-chauffeur n’avait aucune raison de se trouver à Camp-Levieux comme il l’avait mentionné, puisqu’aucun employé n’y résidait. Il a aussi trouvé qu’il aurait été impossible pour quelqu’un de voler l’enveloppe puisqu’elle se trouvait sous le siège du chauffeur et qu’à aucun moment celui-ci n’a déclaré qu’il a laissé son véhicule sans surveillance. Le magistrat a ainsi conclu que la version d’Emmanuel Valechetty n’était pas crédible et a confirmé l’accusation de détournement de fonds. L’ex-chauffeur a ainsi été trouvé coupable et sa sentence sera connue ultérieurement.