Un homme et une femme poursuivis en Cour correctionnelle de Port-Louis pour avoir volé un sac contenant une somme de Rs 2 400 et un portable ont été trouvés coupables par la magistrate Adeelah Hamuth.
Selon les faits relatés par la victime, alors qu’elle marchait le long d’une rue près du Collège Royal de Port-Louis, ses agresseurs lui ont arraché son sac en bandoulière qui contenait une somme de Rs 2 400 et lui ont arraché son téléphone portable des mains.
L’accusée avait quant à elle relaté que le jour des faits elle était au Jardin de La Compagnie comme elle le fait d’habitude avec un groupe d’amis. Alors qu’elle avait décidé de marcher pour rentrer chez elle, son coaccusé l’aurait rattrapée hâtivement avec un portable en main. Elle a su que le téléphone en sa possession avait été volé quand le lendemain la plaignante lui a demandé à ce que le coaccusé lui rendre son portable. Le coaccusé pour sa part avait nié avoir volé les effets personnels de la victime mais est revenu sur sa version en Cour pour soutenir qu’il avait uniquement volé le portable de la victime lorsqu’elle avait pris sommeil sur un banc du Jardin de La Compagnie. Il a admis qu’il avait ensuite vendu le portable pour Rs 500 le jour suivant mais a nié avoir volé le sac.
La magistrate a pris en considération le fait que le coaccusé avait joué la carte de l’erreur d’identité. Elle a relevé que le délit a été commis en plein jour et que la victime a été surprise par-derrière lors de l’agression, mais comme elle connaissait les deux accusés, elle les avait reconnus ce jour-là. La magistrate a considéré le témoignage de la victime comme crédible et a conclu que les deux accusés étaient bien présents à l’endroit indiqué par la victime pour lui voler ses effets personnels. Les deux accusés ont ainsi été trouvés coupables sous la charge de vol portée contre eux, en violation des dispositions du code criminel.