Rudolf Dereck Jean-Jacques, alias Gros Dereck – présumé parrain d’une organisation de trafic de drogue – avait été arrêté en juin 2010 pour possession de stupéfiants et d’une somme de Rs 99 000, soupçonnées provenir de la vente de drogues. Il avait été libéré contre une caution de Rs 50 000 et une reconnaissance de dettes de Rs 200 000 avant de se faire arrêter de nouveau à la suite du « démantèlement du réseau de drogue ». Hier, son complice présumé – Lindsay Patrick Bundhoo – ne s’est pas présenté devant la cour intermédiaire et le magistrat Vijay Appadoo a émis un mandat d’arrêt à son encontre. Ce dernier, qui est en liberté conditionnelle dans cette affaire, avait soutenu que la drogue lui appartenait. C’est la brigade anti-drogue, alors sous les ordres du chef inspecteur Hector Tuyau, qui avait arrêté les deux hommes. Rudolf Dereck Jean-Jacques est défendu par Me Yahia Nazroo.