Sockalingum Sawmynaden, qui a été trouvé coupable et condamné par la cour criminelle intermédiaire à onze ans de prison pour avoir emporté, selon le dossier à charge, une somme de Rs 6,6 millions, somme représentant le butin d’un hold-up, restera en détention en attendant que son appel du jugement soit pris. Le hold-up a été commis le 8 décembre 2006 à la succursale de Rose -Blelle de la State Bank de Rose-Belle.
Le verdict dans cette affaire a été prononcé le 5 mars 2014, alors que l’appel a été logé le 25 mars. Par la suite, Me Vishnu Ramdhonee, avocat de Sockalingum, a déposé en cour intermédiaire pour réclamer que son client soit relâché en attendant que son appel soit débattu. Me Keshri Soochit, avocat du SLO, a objecté. Les Casernes centrales étaient représentées par le Detective Inspector Goolaup lors des débats sur la motion, qui avaient été entendus par le magistrat Azam Neeroa. L’officier de police a présenté deux raisons pour justifier l’objection du SLO : le coupable risque de disparaître de la circulation et il pourrait commettre le même délit une fois encore, s’il retrouve la liberté.
Malgré que l’auteur de la motion n’ait pas informé la défense, qui est le SLO, qu’il avait assigné un témoin dans ces débats, en l’occurrence un dénommé Jimmy Sergio Johnson qui est venu dire que c’était lui l’auteur du hold-up, le magistrat a opté pour que Sawmynaden reste en détention en attendant que la Cour suprême ne tranche sur l’appel. En ce qui concerne la déposition du témoin Johnson, le magistrat a fait ressortir que « Fairness in any criminal proceedings also embodies fairness to the Prosecution and not to take either party by surprise. »