L’ancien PPS Reza Issack pourra se rendre en Inde et en Afrique du Sud dans le cadre de ses fonctions. Il aura à payer une caution de Rs 20 000.
Le magistrat Prithviraj Balluck a accepté hier la motion présentée par l’homme de loi de Reza Issack, Me Rama Valayden, pour qu’il puisse quitter le pays. Le député répond à un acte d’accusation provisoire de complot pour entraver le cours de la justice dans l’affaire Varma, suite aux allégations d’actes de violence lors de l’accident de la route du 4 mai impliquant l’ancien Attorney General et Florent Jeannot.
Rappelons que la première des deux motions déposées par Me Rama Valayden, avocat de Reza Issack, lors de la comparution de ce dernier en Cour de district de Port-Louis le lendemain de son interpellation par le CCID, concernait l’objection to departure obtenue par la police contre l’ancien PPS. Me Valayden avait ainsi, lors de cette audience, fait part de son souhait de débattre de la seconde motion, dans laquelle Reza Issack demandait que soit rayée l’accusation provisoire logée contre lui, lui reprochant d’avoir participé à un « complot dans le but de pervertir le cours d’une enquête policière ».