Condamné pour avoir commandité l’assassinat de Nizam Maudarbaccus en 1998, Mohamad Eshan Mosafeer a obtenu gain de cause devant la Cour d’appel. Sa sentence de 45 ans de servitude pénale a été réduite à 30 ans par les juges.