Cinq habitants de Cité Côte d’Or à St-Pierre ont comparu devant la magistrate Kesnaytee Bissoonauth hier. Ils ont plaidé coupable à des charges de larceny logées par la police. La Cour intermédiaire rendra sa sentence mercredi.
Mohammad Abdool Mungur, 26 ans, taxidermiste, Paramasiven Murday, 22 ans, salesman, Sirouven Veloopillay, soudeur, 19 ans, Yoven Marian, 18 ans, maçon et Sooriyen Soobrayen, 27 ans, tous habitants de Cité Côte d’Or à St-Pierre, ont comparu hier devant la magistrate Kesnaytee Bissoonauth siégeant en Cour intermédiaire. Ils sont impliqués dans plusieurs délits de vols et ont plaidé coupable.
Sous la première charge, Mohammad Abdool Mungur et Paramasiven Murday sont accusés de larceny made by two individuals sous les articles 301 (1) et 305 (1) (b) du Code pénal et de possession of property obtained unlawfully en vertu de l’article 40 du Code criminel. Les deux accusés auraient, le 27 septembre 2010, volé une paire de bracelets en or et une chaîne en or d’une valeur de Rs 35 000. Les enquêteurs de la Criminal Investigation Division (CID) de Moka devaient retrouver les articles volés qui étaient en leur possession.
Les deux plus jeunes de la bande, Sirouven Veloopillay et Yoven Marian, sont accusés de conspiracy sous l’article 109 (1) en relation avec le délit de vol. Ils se seraient mis d’accord avec Paramasiven Murday et Sooriyen Soobrayen pour aller voler deux jours plus tard, soit le 3 février. Les deux premiers nommés seraient restés dans la voiture selon les dépositions des prévenus. Paramasiven Murday et Sooriyen Soobrayen auraient agressé d’un coup de poing un chauffeur de bulldozer et lui auraient attaché les mains et les pieds à l’aide d’un ruban adhésif. Ils auraient ensuite volé une pompe à eau, un sabre et un téléphone portable. Paramasiven Murday, Yoven Marian et Sooriyen Soobrayen seraient revenus sur les lieux pour prendre un grinder et un générateur d’où une autre charge de vol (larceny made by more than two individuals) sous les articles 301 (1) et 305 (1) (b) du Code criminel sur ces trois accusés. Les limiers de la CID de Moka estiment que la valeur des objets volés est de Rs 100 000. Yoven Marian est aussi accusé de possession of property obtained unlawfully. Les enquêteurs ont retrouvé le grinder et le générateur dans des buissons près de sa maison.
Les cinq accusés ont présenté leurs excuses à la Cour. Mohammad Abdool Mungur a affirmé qu’il se droguait à l’époque et qu’il est maintenant sous traitement à la méthadone et essaye de changer de vie. Paramasiven Murday a quant à lui soutenu qu’il vit seul avec sa mère et qu’il devait trouver de l’argent pour les vivres car celle-ci est divorcée et ne travaille pas. Quant à Sooriyen Soobrayen, il a avancé avoir un enfant de dix mois à sa charge et a demandé que la Cour lui accorde une chance.
La magistrate Kesnaytee Bissoonauth a fixé la sentence à mercredi. Mohammad Abdool Mungur, Paramasiven Murday et Sooriyen Soobrayen ont déjà été condamnés pour des délits de larceny par le passé, notamment devant la Cour de district des Hautes Plaines Wilhems (Curepipe).