Kang Foong Lan Hing, plus connu sous le nom de Ah Fat Lan Hing Choy, a logé ce matin une plaint with summons en Cour suprême par les soins de son avouée Me Renouka Brigemohane. Le conseiller au bureau du Premier ministre réclame à l’ancien ministre du MSM des dommages de Rs 10 millions. Il s’est senti diffamé par des propos tenus de Showkutally Soodhun lors d’entretiens accordés à deux journaux. 
Dans sa plainte, Ah Fat Lan Hing Choy souligne qu’il est membre du Parti travailliste depuis 1988 et qu’il a fait son entrée au comité exécutif en 2006. La même année, il a accédé au poste de trésorier. Pendant cinq ans (2006-2011), il a été conseiller du ministre Rajesh Jeetah. Depuis, il agit comme conseiller au bureau du Premier ministre. Il se présente aussi comme une personne ayant réussi dans les affaires en Grande-Bretagne, à Hong-Kong et à Maurice.
M. Ah Fat Lan reproche à Showkutally Soodhun de lui avoir imputé de certains manquements, dont il se serait rendu coupable en sa capacité de membre du conseil d’administration de la State Trading Corporation. L’ancien ministre a évoqué l’acquisition d’un appareil en Chine alors que les procédures d’appel d’offres n’auraient pas été respectées, mettant cela sur le compte du plaignant.
Pour Ah Fat Lan Hing Choy, Showkutally Soodhun « has acted illegally and negligently by making the abovementioned false and malicious allegations against him ». Il estime que l’ex-ministre s’est rendu coupable d’avoir commis une « faute » à son endroit, lui causant ainsi un certain préjudice. Il évalue le tort causé par les allégations du président du MSM à environ Rs 10 millions, somme que réclame M. Ah Fat Lan comme dommages.
Le plaignant a retenu les services de Me Joy Beeharry. Le procès sera appelé pour la première fois le 6 octobre.