L’ancien Chief Executive Officer de l’ex-Mauritius Post and Cooperative Bank, Rajiv Kumar Beeharry, réclame Rs 50 millions à l’État. La plainte est également dirigée contre le commissaire de police et à l’ACP Heman Jangi. Rajiv Kumar Beeharry estime que son arrestation en 2015 est « arbitraire » et que la police a « fait preuve de mauvaise foi » en l’arrêtant après les élections de 2014. Le 26 septembre 2016, la cour de district de Port-Louis avait accédé à sa demande pour que les charges provisoires soient rayées après que la poursuite ait révélé que l’enquête de police pourrait prendre du temps. Dans la plainte rédigée par l’avoué Hiren Jankee, l’ex-CEO de la MPCB évoque les préjudices de cette arrestation qui, dit-il, a nui à sa carrière.