Alors qu’il s’apprêtait à prendre le poste de Chief Registrar, au lendemain du départ à la retraite du titulaire, Navin Kumar Madhoo, Jean-Roger Boodhna a choisi de quitter le service hier après-midi. Il a soumis sa demande de mise à la retraite avec effet immédiat, mettant ainsi un terme à sa carrière de 43 ans.
C’est sans aucun doute des relations conflictuelles entre le titulaire et son successeur désigné qui a culminé à ce départ brusque. Au départ, tout semblait pourtant aller bien entre les deux hommes. Mais, une fois qu’il eut été muté au bureau du Registrar, cela dans le but de se familiariser avec les rouages de ce département, ils ne s’entendaient plus.
L’ambiance était devenue telle qu’il a fallu que la Master and Registrar, Gaytree Jugessur-Manna, essaye de jouer à l’arbitre. Sans grand succès, puisque MM. Madhoo et Boodhna ne se sont pas fait de concession. Sauf peut-être pour le lieu où chacun gare sa voiture : Roger Boodhna a dû présenter des excuses pour avoir pris à son compte, un peu trop hâtivement, la place du Chief Registrar, puisque M. Madhoo était encore à son poste.
Au cours de ses 43 années pendant lesquelles il a servi les causes de la justice, Jean Roger Boodhna a occupé pas mal de fonctions. Il a toujours été disponible pour ceux cherchant de l’aide parce qu’ils ne savaient pas quelle voie prendre pour obtenir justice.