Alors que Dev Hurnam avait obtenu l’autorisation de la Cour suprême de procéder avec sa motion pour contester la passation de pouvoir entre sir Anerood Jugnauth et Pravind Jugnauth au poste de Premier ministre et l’attribution du poste de ministre mentor à sir Anerood Jugnauth, les Jugnauth, par le biais de leur conseil légal, insistent sur le fait que l’ex-avocat aurait dû recourir à une plainte formelle au lieu de déposer une motion.

Dev Hurnam soutient quant à lui que la Deputy Master and Registrar qui a entendu cette affaire n’a pas la juridiction pour statuer. Dev Hurnam conteste cette demande, avançant par ailleurs que ce n’est pas le forum adéquat pour statuer sur cette requête. Les débats auront lieu ce 17 juillet.

Dans un arrêt rendu par les juges Asraf Caunhye et David Chan Kan Cheong, ces derniers avaient décidé de considérer la motion de Dev Hurnam comme une plainte et lui ont donné l’autorisation de poursuivre avec son action légale, évoquant le Rule 2(5) des Supreme Court Rules 2000, qui stipule qu’une action en justice ne peut être remise en cause sur la seule base d’une mauvaise procédure.