Cour suprême

Quatre des dix pétitions électorales, logées en Cour suprême pour contester les législatives 2019, seront de nouveau appelées ce lundi devant le chef juge. Ceci concerne celles logées pour Ezra Jhuboo, Suren Dayal, Jenny Adebiro et Arianne Navarre-Marie. Leurs hommes de loi avaient demandé un renvoi, car la “court notice” n’avait pu être servie à certains défendeurs la dernière fois.

Ils avaient demandé qu’un “fresh service” soit effectué. Les pétitions électorales du PTr, du PMSD et du MMM pour contester les résultats des législatives 2019, qui ont été déposées en Cour suprême le 28 novembre, seront examinées par la suite par un juge en référé de la Cour suprême. À savoir que les documents déposés en cour de justice visent à contester les résultats dans plusieurs circonscriptions, soit les Nos 1, 8, 9, 10, 13, 14, 15, 17 et 19.

Les pétitionnaires réclament un “recounting” dans toutes ces circonscriptions, à l’exception des circonscriptions 8 et 10, où ils souhaitent que les élections soient déclarées “Null and Void”. Après les « faits assez troublants » relevés pendant le recomptage et le déroulement des élections générales, Adrien Duval, candidat battu du PMSD à Curepipe/Midlands (No 17), a souhaité qu’un « “recount” soit effectué dans les meilleures conditions et que la procédure soit respectée, sans aucune irrégularité ».