Reconnu coupable d’avoir accepté un pot-de-vin, Pravesh Kumar Boulet, Senior Government Valuer condamné à six mois de prison par la Cour intermédiaire, a été entendu en appel hier. Il s’est présenté devant le “double bench” de la Cour suprême, composé des juges David Chan Kan Choeng et Shameem Hamuth-Laulloo.

Pravesh Kumar Boulet avait été reconnu coupable d’avoir accepté un pot-de-vin de Rs 50 000 pour faire une fausse évaluation d’un terrain acheté par un dénommé Katy Lee Chong Tong, à Port-Louis.

Katy Lee Chong Tong avait expliqué qu’elle avait acheté conjointement avec son mari un emplacement rue Desforges pour la somme de Rs 700 000. L’emplacement était occupé par sa fille, qui y tenait un salon de coiffure. Toutefois, lors d’une visite, des officiers du bureau d’évaluation avaient trouvé que les mesures ne correspondaient pas à celles dans l’acte de vente. La plaignante serait alors partie voir l’accusé, qui lui avait fait comprendre qu’elle aurait « beaucoup à payer » mais qu’il pouvait intervenir moyennant une somme de Rs 50 000.

Pravesh Kumar Boulet affirme, pour sa part, que c’est la plaignante qui lui a offert un pot-de-vin. Lors des plaidoiries, Me Gavin Glover, SC, a aussi attiré l’attention de la cour sur le fait que les fonctionnaires « font souvent l’objet de toutes sortes de machinations ». Le Senior Counsel a indiqué que la cour aurait dû considérer des travaux communautaires dans le cas d’un verdict de culpabilité.

La cour d’appel a réservé son jugement.