La magistrate Shavina Jugnauth-Chuttur a validé ce matin la radiation des charges provisoires qui avaient été logées contre Mes Rama Valayden et Zakir Mohamed. L’ancien Attorney General était accusé d’entente délictueuse dans le cadre de l’affaire de la bataille légale que livre Sport Data Feed, la firme de pronostics sur les matchs de football étranger, à SMS Pariaz. On se souviendra que l’avocat avait été interpellé par les enquêteurs l’année dernière. Rappelons qu’après son arrestation, Ahkee Bhikajee, une responsable de l’administration de SMS Pariaz, avait, dans une déposition consignée aux enquêteurs, impliqué deux personnes, à savoir Me Valayden et un dénommé Dindoyal, qui ont par la suite été arrêtés et relâchés. Toutefois, une accusation provisoire d’entente délictueuse avait été logée contre eux.
Le 3 mai 2014, la même Ahkee Bhikajee avait, de son plein gré, retiré toutes les allégations qu’elle avait formulées contre ces deux personnes. D’où la décision de Rama Valayden de déposer une motion pour réclamer la radiation de l’accusation dont il faisait l’objet. Lors de l’audience de la semaine dernière, la motion de Me Valayden avait été débattue. C’était l’occasion pour Me Rouben Rooroongapillay, avocat représentant l’auteur de la motion, de contre-interroger l’inspecteur Jankar, le Main Enquiring Officer dans cette affaire. L’officier de police devait confirmer qu’Ahkee Bhikajee avait déclaré, dans sa déposition du 3 mai dernier, avoir impliqué des personnes sous la contrainte des policiers qui l’avaient interrogé. Elle avait aussi fait ressortir qu’ils avaient menacé d’arrêter tous les membres de sa famille si elle refusait d’impliquer des gens. Le chef enquêteur a aussi concédé qu’Ahkee Bhikajee était la seule personne à avoir formulé des accusations contre Me Valayden.
Me Zakir Mohamed répondait, de son côté, d’une accusation d’avoir “knowingly and criminally agreed with another person to do an act whih is wrongful”. Selon les “particulars” de cette affaire, en avril 2007, « the said Mohammad Zakir Mohamed, did conspire with Mrs Maie Gilberte Marjorie Bazerque, M. Akbar Khan Baachooa and others to swindle M. Vishal Rao Nalaya, by fraudulently persuading him to invest in a company named “Je T’Aime” ». Il est indiqué, dans ces “particulars”, que Marjorie est la directrice de la compagnie Je T’Aime et que le rôle de Me Zakir Mohamed et des autres était d’amener le dénommé Vishal Rao Nalaya à investir Rs 1 million, somme qui atteindrait le montant de Rs 2 millions dans un délai de 90 jours. Mais, jusqu’à maintenant, il n’aurait reçu le moindre sou, amenant la police à dire qu’il a été « swindled » de Rs 1 million.