Grays a récemment remis à 12 employés des départements Distribution et Embouteillage un certificat attestant de leur succès à un cours d’alphabétisation offert par la compagnie. Grâce à cette formation de trois mois, les apprenants sont désormais en mesure de remplir des formulaires d’identité, de banque et des formulaires simples utilisés dans leur lieu de travail, de consulter un calendrier et de posséder les bases en calcul.
La remise de certificats aux employés de Grays ayant suivi des cours d’alphabétisation s’inscrivait dans le cadre de la Journée mondiale pour l’alphabétisation observée le 8 septembre. Fort du succès de la première formation offerte à 18 opérateurs en 2010 avec la collaboration de Caritas, la compagnie a proposé à un deuxième groupe d’employés de bénéficier des techniques de formation de Monique Calou, formatrice en freelance. 
Ces 12 hommes et femmes ont suivi de mai à août une cinquantaine d’heures de formation au Training Institute de Grays à Beau Plan. Au programme : savoir se présenter en français, compléter des formulaires d’identité, de banque ou ceux rencontrés dans leur activité professionnelle, consulter un calendrier en sachant lire et écrire les jours de la semaine et les mois en français et en anglais ainsi que leurs abréviations, lire et écrire les nombres de 1 à 1 000 en chiffres et en lettres et également utiliser une calculatrice.
« Ces cours aident nos employés à se sentir davantage reconnus pour leurs efforts. Cela les encourage à être plus performants dans leur travail. C’est une reconnaissance pour les efforts déjà fournis, tout en mettant l’accent sur l’importance de l’éducation afin qu’ils puissent aussi transmettre ces connaissances à leurs enfants et petits-enfants », soutient Vincent de Marassé Enouf, Group HR Manager du Groupe Harel Frères. Point de vue partagé par Monique Calou pour qui la clé du succès de la formation a été l’entraide et les encouragements que les apprenants s’offraient mutuellement.
Ce ne sont pas les employés qui diront le contraire. Marie Monique Armansin, Factory Worker au département Bottling, a arrêté l’école à la maternelle. Avec le soutien et les encouragements de ses collègues, elle a pu surmonter ses difficultés en anglais et est fière de pouvoir désormais remplir un formulaire seule. 
Idem pour James, Factory Worker affecté au de-ringing (il enlève la bague de sertissage sur les bouteilles consignées). Deux semaines avant la fin de sa formation, il a pu remplir seul devant l’employée de la Mauritius Housing Corporation son formulaire en anglais. Quant à Devi Koomaree Gunhea, également Factory Worker sur l’étiqueteuse, elle ne cache pas son envie d’en apprendre encore, surtout qu’elle sait maintenant utiliser une calculatrice pour faire son bazar et écrire son adresse en entier. 
Tous remercient chaleureusement leur « Miss », comme ils l’appellent et la compagnie Grays pour leur avoir offert « le savoir ». À l’issue de la cérémonie où certificats et cadeaux ont été remis aux apprenants, un déjeuner leur a été offert par la compagnie.