Les arnaques à travers l’informatique sont nombreuses. S’y ajoute désormais la vente de “tuyaux” de courses hippiques sur Facebook. Un phénomène qui prend de l’ampleur si l’on se fie aux nombreux posts sur Facebook incitant les internautes à payer pour obtenir des tuyaux. La police dit avoir reçu de nombreuses plaintes à ce sujet.
“Zafr la in paré, Odds (Rs 1000), Paymant (Rs 600). Seki pou vine rode cado mayer sa. Parce qui mo pas rire ek la source la pou ggn sa okey. Seki envi faire cash inbox moii”, a posté un profil sur Facebook, la semaine dernière. Quelques heures plus tard, un autre lui emboîte le pas. “La cote ek program officiel parcor sorti mes tips la fini pare. Seki interese inbox. Payment (1500). Pas gratis nnr okey.”
Ce genre de post témoigne d’un phénomène qui dure depuis quelques années : la vente de “tuyaux” pour les courses hippiques sur les réseaux sociaux. Ceux qui sont assez naïfs pour se prêter au jeu déchantent très vite : en général, le cheval désigné ne gagne pas la course. Et quand ceux qui ont été bernés essaient de réclamer leur argent, le profil est déjà désactivé ou les a bloqués.