L’opposition a insisté hier auprès du Premier ministre en vue d’obtenir le rapport intérimaire de la commission d’enquête sur les courses hippiques à Maurice. Interrogé par Rajesh Bhagwan, sir Anerood Jugnauth a affirmé qu’il en a entendu parler mais n’a jamais vu de rapport, sauf le rapport final. Plusieurs parlementaires de l’opposition sont intervenus sur cette question, Paul Bérenger a demandé au Premier ministre de voir si le président de la République ne serait pas en possession de ce dossier.
De son côté, Shakeel Mohamed a souligné l’importance du rapport intérimaire afin de voir s’il n’y a pas de discrepancies entre le rapport intérimaire et le rapport final. Le Premier ministre a expliqué qu’une enquête a été ouverte pour savoir où se trouvait le rapport intérimaire en question et a de plus affirmé que plusieurs dossiers ont disparu du PMO. Rajesh Bhagwan est revenu à la charge pour savoir s’il y a eu une criminal investigation. « L’ancien Premier ministre était votre allié proche, pourquoi ne lui avez-vous pas demandé une copie ? » a répondu SAJ. « Nous savons pourquoi vous ne voulez pas chercher de dossier », a lancé Paul Bérenger de son siège.
Concernant la création d’une autorité concernant les courses, sir Anerood Jugnauth a avoué ne pas être au courant du dossier. Interrogé par Paul Bérenger concernant l’officier qui est désormais responsable de la Police des Jeux, le Premier ministre a affirmé que c’est M. Gérard. Répondant à une interpellation de Rajesh Bhagwan, le Premier ministre a expliqué que tous les cas allégués de tricherie sont référés à la Police des Jeux pour des enquêtes et des actions en conséquence. Il a annoncé que les services de Ben Gunn et de Paul Scotney, deux assesseurs à la commission d’enquête sur les courses, ont été retenus pour assister les autorités mauriciennes à mettre en oeuvre les recommandations du rapport de la commission d’enquête.
Il a expliqué que SMS Pariaz Ltd a soumis ses comptes pour les cinq dernières années. La Mauritius Revenue Authority a déjà collecté un montant de Rs 193, 432, 777 de SMS Pariaz Ltd. Un audit de la taxe de SMS Pariaz Ltd n’a pas été complété vu que la compagnie n’a pas donné accès à tous ses systèmes informatiques à la MRA.
Par ailleurs, le Premier ministre a révélé qu’une enquête réalisée en 2007 avait démontré qu’il y avait eu une sous-évaluation des chevaux importés d’Afrique du Sud entre 2003 et 2007. Par conséquent, des paiements additionnels de la TVA pour un montant de Rs 15 M avait été payés par la MTC. « I have been advised, by the Mauritius Revenue Authority that no further case of undervaluation of racehorses has been detected by Customs, subsequent to the abovementioned investigation », a dit le Premier ministre.
Le Premier ministre a d’autre part annoncé que la Police des Jeux a été restructurée. « Both my Office and the GRA are enlisting the services of experts to build competency and capacity at the Police des Jeux, for better monitoring of illegal activities related to horse racing », a-t-il dit.
Sir Anerood Jugnauth a donné l’assurance que des mesures appropriées seront prises pour redresser le secteur des courses hippiques comme recommandé par la commission d’enquête.