Le film mauricien Un jour, un destin, écrit par Leslie Wallace Athanas et mis en images par Wassim Sookia, a été primé par TV5 (Afrique). Ce court-métrage, sélectionné et réalisé avec le soutien financier de la Mauritius Film Development Corporation en 2009, a permis aux gagnants de remporter un cash prize de Rs 40 675. Cette somme représente 40 % des gains, le reste ayant été versé à la MFDC selon les termes du contrat. Le prix leur a été remis vendredi dernier lors de la célébration du 25e anniversaire de la corporation à l’hôtel The Link à Ébène.
Un jour, un destin, qui a aussi participé du 4 au 12 février au Festival international du court-métrage de Clermont Ferrand, sera projeté dimanche à 19 h au Port-Louis Waterfront. Dans une déclaration au Mauricien, Leslie Wallace Athanas nous confie qu’il ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. L’auteur de la Cité d’Eden explique que son court-métrage a obtenu le soutien financier de la Mauritius Film Development Corporation (MFDC) dans le cadre de l’aide à la production en 2009.
Un jour, un destin raconte l’histoire d’une jeune fille artiste peintre, qui par un concours de circonstances rencontre un sculpteur qui effectue un court séjour dans son village. Le sculpteur apporte un soutien psychologique et professionnel à l’héroïne en détresse, son grand-père étant cloué au lit en raison d’une grave maladie. La fille découvrira plus tard que l’homme n’est autre que son père.
Lors de la célébration du 25e anniversaire de la MFDC, le ministre des Arts et de la Culture, Mookhesswur Choonee a déclaré que la corporation a beaucoup fait depuis sa création en août 1986. « La MFDC doit cependant se réinventer et devenir plus visible dans le domaine de la production. Nous devons être des acteurs au lieu de nous cantonner qu’au rôle de simples spectateurs », a souligné le ministre. Il a annoncé l’introduction prochaine d’une Film Commission qui sera une plateforme pour les réalisateurs. « L’île Maurice a le mérite d’être un studio à ciel ouvert et ce potentiel devra être exploité. » La directrice de la MFDC Narvada Ramyead a, pour sa part, énuméré les projets réalisés depuis sa nomination à la tête de la MFDC en 2007.
Narvada Ramyead, Mookhesswur Choonee et Christian Nayna (président du conseil d’administration de la MFDC), ont par ailleurs coupé le gâteau d’anniversaire. Un magazine souvenir a aussi été lancé à cette occasion. Les danseurs du Nalini Dance Group ont aussi présenté les chorégraphies des films tournés à Maurice de Souten à Faltu en passant par Kuch Kuch Hota Hai.