« 180 commerces ont été visités aujourd’hui et, pour l’heure, nous avons émis 300 contraventions pour abus », a affirmé Zouberr Joomay cet après-midi, mardi 7 avril, lors de la conférence de presse de la National Communication Committee.

En effet, divers produits de consommation sont actuellement vendus à prix double ou même triple par certains commerçants dans plusieurs régions de l’île. Le porte-parole a précisé que le gouvernement est conscient du problème et que les inspecteurs du ministère du Commerce ont redoublé de vigilance afin de sanctionner ceux qui s’adonnent aux abus.

Il a également demandé à la population de dénoncer ceux qui vendent des produits à des prix exorbitants, allant à l’encontre du Lockdown instauré par les autorités. « Nous avons enregistré uniquement 38 complaintes du public jusqu’à l’heure », ajoute-t-il.

A savoir que la Hotline 185 est à disposition pour faire une complainte et ainsi permettre de donner des informations susceptibles d’aider les autorités.