En cette période de confinement où les enfants passent beaucoup de temps sur Internet, la e-Safety Commissioner de l’Australie, Julie Inman Grant, a élaboré un guide pour aider les parents à mieux encadrer leurs enfants. La Haute Commission de l’Australie à Maurice a voulu ainsi partager ce guide avec les Mauriciens. On peut le télécharger sur le site web de la e-Safety Commissioner. On y aborde entre autres, le contrôle parental, les jeux en ligne et le cyberbullying, entre autres.

Dans un communiqué émis cette semaine, la Haute Commission de l’Australie à Maurice attire l’attention sur le fait que pendant cette période de confinement, plus d’un milliard d’enfants à travers le monde reste à la maison et conséquemment, passent plus de temps sur Internet. « There are lots of great ways children can use connected devices to learn and play, but there are also risks », précise Julie Inman Grant. C’est pour cela, dit-elle, que les parents et les encadreurs doivent guider et soutenir les enfants, afin qu’ils apprennent le respect, la responsabilité, la résilience et l’esprit critique. De même, ajoute-t-elle, les parents doivent s’assurer que les outils technologiques, les applications et les jeux utilisés, disposent de moyens de sécurité et d’intimité. »

Pour aider les parents à s’adapter à cette nouvelle réalité, une équipe d’experts en sécurité informatique a travaillé sur ce guide intitulé Global Online Safety Guide for Parents and Carers. Il expose les différentes situations aux parents et donne des astuces pour les aider à identifier les problèmes. Parmi les thèmes abordés, on retrouve le contrôle parental, la pornographie, le sexting, les contacts indésirables, le cyberbullying et les jeux en ligne, entre autres. Le guide donne également des pistes pour savoir comment et où chercher de l’aide. Le livret comprend également des liens vers des sites sécurisés pour aider les parents.

Le ministre australien des Communications, de la Cyber sécurité et des Arts, Paul Fletcher, a rappelé que son pays est à l’avant-garde au niveau mondial, concernant les efforts pour faire de l’Internet un lieu sûr. « Australia’s eSafety Commissioner is a well-respected regulator with deep expertise in these issues. As COVID-19 sees people around the world at home and spending lots of time online, this means online safety is more important than ever. I commend the eSafety Commissioner on its global information sharing initiative. I hope that eSafety’s fact sheets, guidelines and advice – dealing with topics including parental controls, unwanted online contact and cyberbullying – can be helpful to families around the world », a-t-il précisé.

La ministre des Affaires étrangères et de la Femme, Marise Payne a, elle, invité les parents à être d’autant plus vigilants sur la cybersécurité, en cette période de confinement. « Alors qu’à travers le monde on utilise Internet pour travailler, pour apprendre et pour socialiser, il faut aussi considérer ces mesures de protection, développées par nos experts en cybersécurité de renommée mondiale. C’est l’un des moyens pour l’Australie de contribuer à minimiser les impacts néfastes de cette crise sanitaire mondiale », souligne-t-elle.
Pour télécharger le livret, les parents peuvent taper Global Online Safety Guide for Parents and Carers sur Google ou se connecter au site internet de l’e-Safety Commisioner, Australia.