Un laboratoire privé a débuté ses premiers tests de diagnostic du coronavirus ce mardi 7 avril. En collaboration avec le ministère de la Santé, ce laboratoire a l’obligation de notifier le ministère de la Santé en cas de cas positifs, a indiqué le porte-parole du National Communication Commitee, Zouberr Joomaye, en conférence de presse.

Zooberr Joomaye a ajouté que « dépendant du choix du patient, il aura la possibilité d’être transféré dans un centre de traitement public ou de rester dans la clinique, qui a aménagé plusieurs chambres d’isolation pour traiter les cas positifs au Covid-19 ».