Dans une vidéo publiée sur Facebook, le leader du PTr, Navin Ramgoolam n’a pas manqué de critiquer le gouvernement pour sa gestion du Covid-19. « Aret koz manti ek bann Morisien. Gouvernman bizin transparan dan so kominikasion », a-t-il lancé.

Le leader des rouges a affirmé qu’il faudra être plus rigoureux dans le dépistage du coronavirus. « Je souhaite que le gouvernement cesse d’agir avec autant d’amateurisme. Il faut faire plus de tests ».

Il a soutenu avoir divers contacts à l’étranger dans le milieu de la santé, affirmant qu’il « répondra présent à ma patrie, car nous sommes dans le même bateau ». 

Concernant le couvre-feu total instauré, Navin Ramgoolam s’est demandé « dans quel pays un gouvernement ferme tous les supermarchés et toutes les boulangeries sans s’assurer qu’il y ait un système de distribution. La situation n’est pas sous contrôle ».

Le Covid-19 Solidarity Fund a également été abordé. Navin Ramgoolam s’est dit contre la manière de procéder du gouvernement. « Sa fon-la, li pa apartenir MSM », devait-il lancer. Il faudrait, selon lui, inclure des membres de l’opposition au sein de ce comité.

Revenant sur la brutalité policière, le leader des rouges a fait ressortir que la première responsabilité d’un gouvernement, c’est le « Law and Order ». Il a pointé du doigt des « brebis galeuses » au sein de la force policière.

« Le travail des policiers n’est pas facile, mais ils doivent agir avec compassion et retenu. Il ne faut pas qu’ils utilisent la violence », a-t-il affirmé.

Navin Ramgoolam s’est demandé si des tests de dépistage ont été faits sur Pravind Jugnauth, Premier ministre, le Premier ministre adjoint, Ivan Collendavelloo, ainsi que le ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal, ayant tous visité un centre de quarantaine dernièrement « sans aucune protection ».