Le leader de l’Opposition, Arvin Boolell, a évoqué les craintes de son parti face à la gestion du Covid-19 par le gouvernement. C’était lors d’une conférence de presse ce samedi 14 mars.
Selon lui, “nous sommes dans un état d’urgence nationale”. Il a déploré que sa demande soit restée lettre morte sur la mise sur pied d’un National Crisis Committee afin de mieux gérer la protection de la population contre le virus.
Il a également commenté les mesures annoncées par le gouvernement pour porter main forte aux entreprises. Le leader de l’Opposition réclame plus de précisions sur les modalités.
Il est d’avis « qu’il faut désormais de gros moyens » pour protéger la population, égratignant l’approche du gouvernement qu’il qualifie « d’amateuriste »,  toute en attirant l’attention sur la mise sur pied d’un COVID 19 Emergency Fund.