Un règlement sera émis pour maintenir le salaire des travailleurs en cas d’obligation de rester chez soi en raison du coronavirus. C’est ce qu’a annoncé ce matin le ministre du Travail Soodesh Callichurn aux dirigeants des fédérations syndicales à la Victoria House. Une décision finale sera prise à ce sujet après la réunion du conseil des ministres.

Les propositions des organisations syndicales pour la mise sur pied d’un “Covid-19 Welfare Scheme”, l’abandon de l’Electronic Attendance System et la nécessité de créer un fonds financé par le gouvernement au secteur privé en remplacement du Workfare Programme ont été abordés au cours de la réunion. Dans une déclaration au Mauricien à l’issue de cette réunion, Ashok Subron, porte-parole de la General Workers Federation, a déclaré qu’il faut que le gouvernement s’assure que les travailleurs continuent de toucher leur salaire même s’ils sont obligés de rester chez eux durant cette période.

Le président du MACOSS, Suraj Ray, aussi présent à cette réunion, a demandé au ministre du Travail d’accorder une attention particulière aux maisons d’accueil abritant un grand nombre de personnes âgées. La Confédération des travailleurs des secteurs public et privé (CTSP) a soumis pour sa part un mémoire au gouvernement. Son président, Reaz Chuttoo, demande entre autres que le gouvernement gèle le remboursement des cours pour le secteur privé et accorde un “temporary unemployment benefit” aux travailleurs contractuels. « Freeze all refund to the Private Sector for training. The total 1.5% contribution from the Private Sector ought to go in the Workfare Programme to finance a National all termination of jobs. All contractual workers with less than 6 months of service should benefit from temporary un employment bénéfits from the workfare programme. »

La CTSP propose aussi un système de rationnement dans les supermarchés. « A proper mechanism for sales (rationnement) of Basic Food items such as Rice, Flour, Milk, Sugar, Oil, etc.. and medecines ought to be in place. » Alors que le président de la State Employees Federation Radhakrishna Sadien a dit accueillir favorablement la décision prise par le gouvernement de mettre au frigo l’Electrionic Attendance System dans la fonction publique.