– Quatre centres de quarantaine dans l’île

Le chef commissaire de l’Assemblée régionale de Rodrigues, Serge Clair, a dû monter en première ligne en fin de semaine pour calmer les esprits par rapport à la présence du Virus Sans Frontières de Covid-19 dans l’île. En effet, un Réunionnais faisant de la fièvre a suscité la panique dans la population. Devant ce développement, le chef commissaire et le commissaire à la Santé, Simon-Pierre Roussety, ont tenu à rassurer les Rodriguais que le touriste réunionnais a été renvoyé chez lui par avion le même jour. Le chef commissaire, qui a réitéré sa demande au gouvernement pour la fermeture de l’aéroport de l’île, a fait ressortir que Rodrigues dispose potentiellement de quatre centres de quarantaine.

Les premiers tests au coronavirus effectués sur ce ressortissant réunionnais, habitant le village de Terre-Rouge, sont négatifs mais les autorités de l’île ont quand même pris la décision de le renvoyer. En même temps, les supermarchés, points de commerce et pharmacies, les guichets de banque et le comptoir de la State Trading Corporation ont été pris d’assaut.

Lors d’un point de presse, Serge Clair a déclaré qu’il n’y a pas de cas de Covid-19 à Rodrigues en faisant état des mesures prises pour prévenir la présence du virus. Tout en rassurant que le stock de médicaments est suffisant, il a annoncé que le centre de quarantaine de Baladirou est équipé de même que ceux de Mont-Lubin et La Ferme. Un autre centre de quarantaine sera opérationnel avec le Respite Care Centre de Piton comme centre d’isolement.

Au sujet de l’approvisionnement en denrées de base, le chef commissaire s’est montré rassurant. Il a annoncé une série de mesures comme l’interdiction de rassemblements publics et d’autres manifestations sportives et culturelles en vue de réduire tout risque de contamination. Il a fait un appel aux Rodriguais pour qu’ils revoient leurs plans de voyage non essentiels et de suivre les consignes formelles.

De leur côté, le chef commissaire adjoint et le commissaire de la Santé ont commenté les dispositions prises, comme l’offre de plusieurs établissements hôteliers pour héberger des personnes en quarantaine. Ils sont revenus sur la demande de Rodrigues pour fermer l’aéroport de Plaine-Corail tout en annonçant que tout passager venant de Maurice sera obligatoirement placé en quarantaine. Les passagers, qui ont débarqué à Rodrigues depuis le 7 mars, sont actuellement retracés pour des tests médicaux.