Photo d'illustration

Ils véhiculent des patients d’un centre de quarantaine à un autre sans combinaison de protection. C’est ce que déplorent des ambulanciers de l’hôpital Jeetoo. À cet effet, ces derniers ont effectué un sit-in dans l’enceinte du centre hospitalier de la capitale, le mercredi 18 mars.

Contacté par lemauricien.com, un ambulancier a expliqué que « nous ne disposons pas d’équipements de protection alors que les infirmiers et docteurs qui véhiculent avec nous en portent”.

Et d’indiquer qu’hier, un des ambulanciers avait été prié de transporter quelques patients du centre de quarantaine de Pointe-aux-Sables à celui de Belle-Mare. Cependant, l’ambulancier en question aurait refusé de faire le trajet sans combinaison.

Notre interlocuteur précise toutefois que « nous ne refusons pas de faire notre travail, mais nous avons aussi des familles. Nous demandons à ce que soient mis à notre disposition des équipements de protection”.

L’affaire a été référée au ministère de la Santé. Il nous revient qu’un comité se réunira pour discuter de la marche à suivre.