Outre les deux Schemes, notamment le Government Wage Scheme (GWAS) pour assurer les salaires des employés dans le secteur formel et le Self-Employed Assistance Scheme (SEAS) avec l’enveloppe globale depuis la mi-mars estimée à quelque Rs 6,8 milliards jusqu’à la fin de ce mois, des demandes d’assistance à divers guichets sous le COVID-19 Support Scheme se montent à quelque Rs 725 millions en fin de semaine. Le montant disponible est de l’ordre de Rs 8,9 milliards, dont les Rs 5 milliards sous le Special Support Scheme de la Banque de Maurice et opérées à travers les banques commerciales.

Avec les premières demandes d’assistance soumises par les entreprises et coordonnées au niveau de la COVID-19 Economic and Financial Cell à l’hôtel du gouvernement, le nombre de dossiers à l’étude est de 485 avec 4 384 emplois en jeu. Au rythme où vont les choses, le Revolving Credit Fund de la Banque de Développement devra être Replenished dans les meilleurs délais.

En effet, les demandes d’aide sous ce fonds de la BDM sont de l’ordre de Rs 289 millions venant de 354 entrepreneurs alors que l’enveloppe prévue initialement est de Rs 200 millions. La situation par rapport aux autres guichets du COVID-19 Support Scheme se décline comme suit :

Equity Participation Scheme sous le SIC SME Equity Fund : des demandes de fonds pour Rs 194 millions alors que le montant total alloué est de Rs 2,5 milliards

SME Factoring Scheme : dix demandes pour Rs 21,5 millions avecr un montant global de Rs 150 millions

LEM I, II et III : 15 demandes pour Rs 80 millions avec Rs 550 millions disponibles

Corporate Guarantees to Banks : 28 dossiers pour un montant de Rs 100 millions contre un plafond de Rs 400 millions

Enterprise Modernisation Scheme à la DBM : 47 demandes pour Rs 40 millions pour des allocations maximales de Rs 100 millions

Revolving Credit Fund de la BDM : 354 demandes pour un montant de Rs 289 millions avec l’enveloppe de Rs 200 millions épuisées d’un coup si tous les dossiers sont approuvés.

A la fin de la semaine, aucune informations n’était disponible quant aux Credit Facilities à être accordées par les banques commerciales financées par le War Chest de Rs 5 milliards réservé par la Banque de Maurice. Tout semble indiquer que les procédures d’application par les entreprises sont encore au stade préliminaire.

Dossier à suivre car avec le compte à rebours du confinement sanitaire enclenché, la dimension des répercussions économiques de la pandémie de COVID-19 s’affiche dans toute son acuïté…