En cette période de confinement et de couvre-feu avec des contrôles policiers sur toutes les routes, des médecins volontaires proposent leurs services en ligne. Cela, pour éviter d’une part des déplacements inutiles sur les routes et l’exposition au virus, et d’autre part pour alléger le service hospitalier. Ainsi, un groupe de médecins volontaires a créé une plateforme web, www.medicine.mu, pour permettre à des personnes malades de se connecter à un médecin.

Opérationnelle depuis lundi soir, cette plate-forme a permis de résoudre 43 cas déjà selon Alvish Sutton, directeur général de la société Capgraph et le Dr Pawan Gopaul, derrière cette initiative. Sur une base volontaire, ils sont une vingtaine de médecins à proposer leur aide 24h/7.

D’autres médecins sont invités à se joindre à ce groupe via lequel le public peut exposer leur problème médical. Des dispositions ont été prises pour une consultation via la plateforme WhatsApp et Skype également. « L’idée n’est pas nouvelle, mais le challenge était de faciliter au mieux l’interaction. Nous avons tout fait pour faciliter la tâche de ces Mauriciens qui ont besoins de soins médicaux mais ne peuvent se déplacer. »

La mise en ligne de ce site, www.medecine.mu, relève d’une première phase du projet qui vise à réunir prochainement sur la même plateforme, d’autres services, tels les pharmacies ou le SAMU… « Notre objectif est de soutenir l’île Maurice entière avant tout, car le pays a besoin de nous… », disent les promoteurs, heureux que d’autres mains se disent volontaires pour contribuer sur cette plateforme.

« Tous les docteurs collaborent en bons patriotes et tous ceux contactés ont tout de suite accepté. Cela montre toute notre détermination en tant que Mauricien à contribuer à sauver notre pays », dit le Dr Pawan Gopaul. Il lance un appel à d’autres médecins qui veulent se joindre à cette initiative à le contacter via le site.