Le ministère de l’Éducation va de l’avant avec son projet d’accorder — immédiatement après la publication des résultats du CPE — une deuxième chance aux candidats qui n’auront pas pu décrocher ce certificat parce qu’il leur auront manqué une matière. Le Mauritius Examinations Syndicate se tient prêt à l’organisation de cette épreuve de repêchage. Selon nos informations, la période considérée comme « idéale » dans les milieux concernés serait la semaine précédant celle de la fête de Noël. Les résultats seront connus au plus tard le 30 décembre.
Parmi les 3 500 candidats qui ont échoué le CPE l’an dernier, 1 500, indique un relevé du MES, ont raté une matière seulement. Ils ne peuvent alors rejoindre le main stream du secondaire. S’ils étaient à leur deuxième tentative, ils n’ont eu d’autres choix en début de cette année que de se diriger vers la filière Pre-Vocational Education. Tandis que les first time repeaters ont eu le choix entre rester encore une année au primaire et préparer cet examen tout en étant dans la filière Pre-Vocational. Mais on connaît le triste sort de ceux qui ont pris la deuxième option.
Après discussions entre le MES et le ministère de l’Éducation sur la possibilité d’un repêchage et de toutes les implications, le principe d’un resit dans une seule matière a été accepté par le ministère. Ceux qui se prononcent en faveur de ce resit immédiatement après la publication des résultats, ne trouvent pas « normal » que des enfants ayant échoué dans une seule matière « soient » disent-ils, « privés de la chance » de faire leur entrée au secondaire et que ceux-là doivent attendre une année avant de pouvoir prendre part à nouveau aux examens du CPE. Dans les milieux concernés, on cite le cas de cet enfant ayant réussi dans toutes les matières sauf en mathématiques, qui est un compulsory subject. « Il a obtenu des notes raisonnables dans toutes les autres matières. Ce n’est pas juste qu’il n’aie pu entrer au collège cette année », dit l’un d’entre eux.
Il s’agit à présent de fixer les modalités pour l’organisation de cette épreuve de deuxième chance et le MES a déjà fait quelques propositions en ce sens au ministère. Le MES souhaite que cet examen aie lieu le même jour pour toutes les matières concernées et qu’elle soit organisée avant la semaine du 25 décembre. Les résultats de cette épreuve seront connus avant la fin de l’année.
Cette nouveauté est diversement commentée dans les écoles. Ceux qui émettent des réserves craignent un assouplissement de critères pour l’obtention du diplôme du CPE et d’une « baisse de niveau ». Mais au MES on soutient que le questionnaire pour le repêchage sera un « papier normal », c’est-à-dire, selon la même formule (tant au niveau du contenu que du format) que celle en vigueur lors des examens du CPE.
Par ailleurs, à cette période de l’année, le MES est déjà plongé dans la préparation des examens de fin d’études primaire et de secondaire. L’introduction de ce resit aux examens du CPE nécessite un amendement aux règlements de ces examens et tout changement y relatif doit être visé par le State Law Office avant la publication officielle.
Pour rappel, les prochains examens du CPE auront lieu du mardi 22 octobre au vendredi 25 octobre et les résultats sont prévus vers le 10 décembre. Il y aura cette année 23 000 school candidates.