Parmi les 207 participants aux CPE à la Baichoo Madhoo Government School, 190 ont réussi et 17 ont échoué. Avec un taux de réussite de 90 %, l’école primaire de Belle-Rose maintient son statut.
C’est sous une fine pluie que ceux dont les enfants fréquentent la Baichoo Madhoo Govt School sont venus prendre connaissance des résultats ce matin. Le maître d’école, pour sa part, est amplement satisfait de la performance de ses élèves. « C’est une bonne performance. Au niveau de la qualité c’est meilleur que les années précédentes. Il faut aussi noter que parmi ceux ayant échoué il y a des repeaters. Je suis donc amplement satisfait du résultat, puis nous ne pouvons pas trop demander aux enfants aussi. J’étais confiant d’un tel résultat car je sais que mes prédécesseurs ont fait un excellent travail. Cette performance a requis un hardwork des professeurs aussi bien que des parents », dit-il.
Dans l’enceinte de l’école, l’atmosphère est détendue alors que bon nombre de parents ont déjà récupéré les résultats de leurs enfants. Parmi, la petite famille Mohammad est aux anges. Leur fils, Rayyaan, tient dans sa main ses résultats, une performance remarquable de cinq A + et un B en Urdu. « C’est plus que du contentement que nous ressentons. Mais nous devons reconnaître qu’on était stressé depuis hier soir. Déjà à 1 heure du matin nous nous sommes connectés sur internet en vue de consulter les résultats. Mais finalement ils n’étaient pas disponibles. Ce n’est que ce matin qu’un prof nous a appelé pour nous annoncer la bonne nouvelle… » explique le couple Mohammad à l’unisson. Rayyaan Mohammad fréquentera le Collège Royal de Curepipe en 2012.
Michaël Cayama et son fils Kinsley, de leur côté, affichent aussi le sourire. « Je suis très satisfait de mon fils. Pendant les examens et même après le stress était là. Il était malade durant les examens mais je l’ai encouragé. Et finalement il a eu de bons résultats », explique le père.