L’examen de repêchage pour le CPE se tient vendredi. À trois jours de l’échéance, le Mauritius Examination Syndicate met les bouchées doubles pour que l’exercice se déroule dans les meilleures conditions possibles. Des 1 782 candidats qualifiés pour l’épreuve, un seul repassera le papier de hindi, tandis qu’un autre fera son examen dans un centre de réhabilitation.
Quelque 1 782 candidats sont attendus vendredi pour le ‘resit’ du CPE, organisé pour la première fois. De ce nombre, 1 185 sont des écoliers du mainstream, dont 83 de Rodrigues et trois à Agaléga. Les autres proviennent du privé ou d’écoles hors du mainstream. A noter aussi qu’un candidat passera son examen en centre de réhabilitation.
Même si les parents avaient un formulaire à remplir pour accepter cet examen, le nombre exact de candidats qui prendront part aux examens de repêchage n’est pas connu. « Nous avions 1 782 qualifiés, nous nous préparons pour les 1 782 », avance Lucien Finette, directeur du MES. Ce dernier confirme également que le seul candidat à qui on avait proposé de repasser le hindi a accepté cette proposition. Il sera classé dans un centre avec des candidats venus pour d’autres matières. « Nous avons regroupé les candidats selon le temps alloué aux questionnaires. Par exemple, tous ceux ayant un papier d’une heure seront ensemble tandis que ceux ayant un papier d’une durée d’une heure et 45 min le passeront ailleurs, et ce afin que ceux ayant terminé ne dérange pas les autres. »
Rappelons que chaque candidat ne repassera qu’une seule matière. Il s’agit donc de ceux ayant déjà réussi dans au moins deux des trois sujets principaux (français, anglais et maths) et nécessitant une quatrième matière pour obtenir leur certificat. Le plus grand nombre de candidats (992) repasseront le papier d’anglais, contre 376 pour les mathématiques, 378 pour le français, 15 pour l’histoire/géographie, 17 en science et un en hindi.
Lucien Finette précise que ce ‘resit’ se fera dans les mêmes conditions que le CPE et que les mêmes précautions par rapport à la confidentialité et l’absence de fuites ont été prises. Trente-six centres régionaux, dont quatre à Rodrigues et un à Agaléga, ont été sélectionnés pour ces examens. Un des candidats passera, lui, son épreuve en centre de réhabilitation. Quatorze candidats « à besoins spéciaux » bénéficieront pour leur part de conditions appropriées pour passer leur épreuve. Les candidats se rendront au centre qui leur a été indiqué par le MES par leurs propres moyens. Le ministère de l’Éducation remboursera cependant les frais de transport.
Au niveau administratif, 642 Resource Persons travailleront pour ce ‘resit’. On compte ainsi 432 Invigilators, 42 Principal Invigilators et 42 assistants. Un briefing est prévu demain matin. Quant à la correction des épreuves, elle se fera dès samedi matin. Le MES prévoit les résultats pour le 30 décembre au plus tard.
En attendant les examens, les candidats participent à des classes de rattrapage organisées dans les 36 centres régionaux.