L’attente pour les résultats du CPE a enfin pris fin pour les élèves de la James Toolsy Government School aujourd’hui. L’établissement a réalisé un taux de réussite de 94,7 % cette année.
Depuis 8 h 45, les parents des élèves de la James Toolsy Government School attendent devant la grille de l’école afin d’obtenir les results slips. Le stress est palpable. Vanessa, la mère de la petite Nisha nous confie : « Je suis très stressée. J’espère juste qu’elle aura un bon collège… » La petite Nisha souhaite continuer ses études au Lorette de Curepipe. Ce choix, nous explique Vanessa, serait motivé par la bonne réputation dont jouit l’établissement curepipien.
À 9 h 15, la nouvelle est tombée : les résultats sont enfin là. Vidyotma Bunwaree, rectrice de l’établissement, annonce le sourire aux lèvres le taux de réussite de 94,7 %, soit 10 % de plus que l’année dernière. « Je suis très satisfaite. C’est la première fois que nous obtenons 94,7 % de réussite. Nous n’avons que six échecs, dont deux qui ont échoué dans une seule matière. Ils vont prendre part au resit. »
Cette réussite, explique la directrice de l’école, est le fruit du dur labeur des professeurs et des efforts des élèves. « Les professeurs sont très motivés. Ils travaillent très dur et ceux qui ont réussi sont ceux qui viennent régulièrement à l’école », observe la rectrice. Et d’ajouter que tout dépend du standard one.
Un peu plus loin, Mamade Issa Naymitch vient d’avoir les résultats de son fils. Ce dernier, très satisfait, ne manque pas de brandir le result slip. « Constatez par vous-même. “A” par tout ! », nous dit M. Naymitch. Il se dit comblé que son fils ait pu obtenir le collège Imperial. « Je m’attendais à ce résultat. Je lui ai fait prendre des leçons particulières dans toutes ses matières. Mais il a aussi joué un peu. »
Kavita Deby nous confie quant à elle qu’elle ne s’attendait pas à ce que son fils excelle aux examens. « On était un peu stressé. Les examens étaient un peu difficiles. Surtout en maths… » Toutefois, son fils Tooshar a brillé aux examens et pourra même s’inscrire à la star school Royal College Of Curepipe. « Les résultats étant affichés sur la toile, tout le monde m’appelle depuis ce matin pour m’annoncer la bonne nouvelle. Je suis très contente. Je suis aussi dans l’enseignement, ce qui a beaucoup aidé mon fils dans ses révisions tout au long de l’année », nous confie la mère de Tooshar.
Interrogé sur la nine-year schooling, Kavita Deby souligne qu’elle préfère que son fils soit issue de cette promotion. « Le CPE offre plus de compétition. C’est mieux car ça donne un boost up », soutient-elle.