Sur les 28 écoles Zone d’Éducation Prioritaire (ZEP) du pays, 11 ont obtenu un pourcentage de réussite supérieur à 40 %. Ce qui veut dire qu’elles ont largement dépassé le seuil de moins de 30 % les qualifiant comme des écoles ZEP. Le ministre de l’Éducation Vasant Bunwaree dit son insatisfaction quant au taux de réussite global dans ces écoles, mais précise qu’il y a eu une amélioration dans la qualité.
Sur les 983 élèves enregistrés au CPE dans les écoles ZEP, un a obtenu 24 unités, huit ont pu décrocher 23 unités et 16 autres, 21 unités. Ce petit groupe de 25 enfants est composé de ceux qui ont pu émerger du lot malgré le fait qu’ils fréquentaient une école ZEP. Au total, 282 enfants ont réussi dans ces écoles, alors que 701 ont échoué. Ce qui donne un taux de réussite de 35,6 % contre 36,2 % l’année dernière.
Pour Vasant Bunwaree, il est clair que ceux qui sont « bons et ont les bons moyens » s’adaptent mieux au système. Mais il est tout de même optimiste que des mesures introduites récemment comme le Enhancement Programme et le Bridging the Gap, porteront bientôt leurs fruits. « Cette année nous avons amélioré l’accès au préprimaire, de 84 % à 96 %. Il est important que les enfants aient la base du préscolaire, autrement, ils accumulent un retard très difficile à rattraper. »
Le ministre de l’Éducation relève également une progression constante dans les résultats du CPE à Rodrigues. Le taux de réussite cette année est de 62,7 % contre 61,1 % en 2010.
Parlant des résultats pour l’ensemble de la République, Vasant Bunwaree explique que ceux qui étaient à leur première tentative ont un taux de réussite de 75,7 % contre 39,5 % pour ceux qui étaient à leur deuxième tentative.
Quelque 2 000 élèves ne se sont pas vus attribuer un collège car la demande de leurs parents ne correspondait pas à leurs résultats. En revanche, plus de 2 000 places sont disponibles dans les collèges d’État, précise le ministre de l’Éducation. Il invite donc les parents à entamer les démarches nécessaires pour faire inscrire leurs enfants dans ces écoles.
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
Bunwaree et Jeetah honorés
À l’occasion de l’Africa India Partnership Summit 2011 qui se tient actuellement au Sugar Beach Hotel, un trophée a été décerné à Vasant Bunwaree et Rajesh Jeetah, respectivement ministre de l’Éducation et de l’Éducation supérieure. Des professionnels de l’Inde et d’une vingtaine de pays africains participent en ce moment à ce forum axé sur l’importance de l’éducation dans le processus de développement. Les deux récipiendaires ont remercié les organisateurs pour ce témoignage de reconnaissance et ont mis en exergue les efforts du gouvernement à rendre l’éducation accessible à tous.