Le vendredi 20 décembre aura lieu l’épreuve de repêchage destinée aux candidats qui ont échoué dans une matière aux examens du CPE de cette année. Ces derniers ont la possibilité de suivre des classes de rattrapage, qui prendront fin le jeudi 19 décembre. Scope est allé à la rencontre de quelques-uns de ces enfants.
Ils seront 1,779 candidats à prendre part à cette ultime épreuve, le vendredi 20 décembre à 10h. Durant une semaine, ils ont participé à des cours de rattrapage dans plusieurs écoles. Ils étaient 30 à s’être inscrits au Dr E. Millien Govt School. Comme annoncé par le ministère de l’Éducation, c’est surtout l’épreuve d’anglais qui compte le plus de candidats.
Au Dr E. Millien Govt School, 25 des 30 candidats doivent repasser cette matière. Olivor Anroop, 12 ans, est de ceux-là. C’est l’heure de la pause lorsque nous le rencontrons, en compagnie de ses nouveaux camarades, qui viennent de différentes écoles de la capitale.
Olivor, qui en est à sa deuxième année de CPE, est satisfait de la méthode de travail de l’enseignant qui s’occupe de la classe. Un avis partagé par Annabelle Baptiste, qui raconte qu’il leur apprend à lire et leur montre comment gérer le stress durant un examen. Nadia Ruhomauly confie, elle, que les devoirs et explications sont plus faciles à comprendre. “Le professeur nous accorde le temps qu’il faut pour les explications. Je comprends mieux les exercices et je suis en mesure de les faire”, raconte Olivor. “Durant les classes normales, c’est différent. Si un élève n’a pas compris une explication, le professeur ne s’arrêtera pas pour lui. C’est la majorité qui compte.”