Le relevé de Statistics Mauritius concernant l’évolution de l’indice des prix à la consommation pour le premier trimestre 2015 indique que la montée du prix des légumes a été la principale cause de la hausse du CPI.
Le CPI a progressé de 4,6 points sur la période janvier-mars 2015 pour atteindre 110,1 points et, selon Statistics Mauritius, l’augmentation des prix des légumes, attribuable aux mauvaises conditions climatiques ayant prévalu durant ces trois mois, y a contribué pour 4,2 points. Les données officielles montrent que l’indice des prix des légumes a grimpé de 99 %.
Pour ce qui est des autres produits et services ayant provoqué des changements au niveau du CPI, il y a, entre autres, le transport personnel (+ 0,2 point), les honoraires de médecin (+ 0,1 point), le lait (-0,1 point) et les tarifs d’internet (-0,1 point). Statistics Mauritius annonce que les prix de l’équipement audiovisuel, des appareils ménagers et de certains types de véhicules ont aussi pris l’ascenseur, de même que les frais universitaires et des leçons particulières.
Notons que le taux d’inflation en moyenne annuelle s’élevait à 2,4 % à fin mars 2015 contre 4 % à fin mars 2014. Pour l’année civile 2014, la « headline inflation » était de 3,2 %, taux supérieur à plusieurs pays développés (États-Unis, Royaume-Uni, France, entre autres). Dans la région, le Botswana (4,4 %) et l’Afrique du Sud (6,1 %) avaient enregistré des taux supérieurs contrairement aux Seychelles (1,4 %).