Les six musiciens du groupe rodriguais Mannyok seront de la fête le 26 octobre prochain à la Cité des Arts, à Saint-Denis, pour la finale du Prix Musiques de l’Océan Indien. C’est la première fois qu’un groupe rodriguais est finaliste de ce prix de musiques actuelles régional et il faut s’en réjouir. Mannyok se produira au Fanal devant le jury et le public de La Réunion, qui pourront aussi apprécier le talent vocal et poétique de la chanteuse réunionnaise Kaloune ainsi que les fulgurances du groupe de rock tropical Le Complex de Zik…
Le jury du Prix Musiques de l’Océan Indien a tranché le 2 juin dernier lors d’une réunion tenue sous la présidence de Gérard Davoust, sur la base d’une synthèse des présélections qu’avait réalisées chacun des jurés séparément. Un mois avant la clôture des candidatures, les différents jurés ont en effet reçu l’ensemble des dossiers au fur et à mesure qu’ils arrivaient, pouvant à la fois les lire, puis écouter et voir les enregistrements qui les accompagnaient.
La coordinatrice du prix, Brigitte Dabadie, reste discrète sur le nombre total de candidatures envoyées, mais depuis dix ans que le prix existe, la démarche reste la même et consiste à contribuer à l’émergence et la professionnalisation de nouveaux talents dans le domaine des musiques actuelles, et de sélectionner des artistes sur la base d’un projet.
Le groupe de fusion rodriguais Mannyok a été retenu aux côtés de la chanteuse réunionnaise Kaloune, dont la voix incantatoire fait penser à Danyel Waro, et du groupe de rock tropical Le Complex de Zik, également né dans l’île soeur. Les frères Casimir, Christophe, Christian et David, l’accordéoniste Alfred Sydney, le percussionniste Christel Émilien et le chanteur Vellen Pierre-Louis se produiront donc le 26 octobre prochain au Fanal, cette salle de la Cité des Arts, à Saint-Denis de La Réunion, pour la grande finale en live, qui permettra de désigner le grand gagnant du prix, ce qui lui permettra de faire aboutir son projet et de bénéficier d’un soutien promotionnel sur un an qui lui ouvrira les portes de quelques festivals de renom, tels Babel Med Music, à Marseille, Visa for Music, à Rabat (Maroc), ou encore le marché régional des musiques de l’Océan indien IOMMA.