Le conseil d’administration du Mauritius Ex-Services Trust Fund (MESTF) a reçu le feu vert du gouvernement pour la création d’une galerie sur la Première et la Seconde Guerre mondiale au musée national d’histoire de Port-Louis.

Après que le Ministère de l’art et de la culture a été informé de l’intention du Conseil d’administration de la MESTF en ce qui concerne la création de la Galerie, la question a été discutée au niveau du Mauritius Museum Council et une décision a été prise de soutenir le projet afin d’accueillir la galerie au premier étage du Musée national d’histoire de Port-Louis

La Royal Commonwealth Ex-Services League à laquelle le Fonds d’affectation spéciale est également affilié s’est félicité de l’initiative du Conseil et a manifesté sa ferme intention d’aider le Fonds d’affectation spéciale à réaliser ce projet.

À noter que la question avait fait l’objet d’un débat approfondi avec le Secrétaire général du Commonwealth Royal Ex-Services League lors de sa visite à Maurice en novembre 2014. Ce dernier a promis de renvoyer le projet au gouvernement du Royaume-Uni pour obtenir une aide financière – Ainsi un montant de 1 250 000 euros a été alloué au Fonds d’affectation spéciale.

La Galerie sera composée de deux parties. La première partie sera constituée d’uniformes, de médailles, d’anciens documents et autres artefacts. Et la deuxième partie comprendra l’histoire orale, des entrevues avec des anciens combattants, des films sur les guerres, de l’information numérisée sur les anciens combattants, etc.

38 000 mauriciens ont servi dans l’armée britannique

Il est important de savoir que quelque 38 000 mauriciens (hommes et femmes) ont servi dans l’armée britannique pendant la Première et la Seconde Guerre mondiale respectivement. Ces anciens combattants ont ainsi servi dans différents corps de l’armée britannique entre 1939 et 1956 ainsi que dans la France Française Libre. Après la guerre, plusieurs anciens combattants sont revenus au pays en tant qui qu’invalide de guerre. Quant à ceux qui y ont laissé la vie, leurs corps ont été enterrés à l’étranger.

Par ailleurs, les survivants ont ainsi reçu des médailles alors que d’autres ont été décorés par l’Empire britannique à l’époque. Les anciens militaires ont servi dans différents grades – soldat, caporal, sergent, Lieutenant, capitaine et autres hauts gradés de l’armée. A ce jour, seuls 1204 anciens combattants sont encore en vie et âgés de 85 ans et plus.

Selon le Mauritius Ex-Services Trust Fund, quelque 300 anciens combattants décèdent chaque année. Dans trois à quatre ans, il est probable que le nombre d’anciens combattants diminue de manière drastique.

De plus, la Mauritius Ex-Services Trust Fund fait un appel au public pour qu’il fasse don ou met en vente tout article ayant un lien direct avec la Première et la Seconde Guerre mondiale. Les artefacts peuvent être vendus ou donnés (certificat d’authenticité et les photos personnelles sont ne sont pas acceptable).

Le dépôt des artefacts peuvent se faire les mardis de 10 heures à midi au siège de la Mauritius Ex-Services Trust Fund, 3 Bis Church Street, à Port Louis.

Pour plus de renseignements, appelez-le : 212 0631, 212 0636,2 13,213 6414 ou le 213 5752. Par Courriel : exservices@intnet.mu