Quand Samuel Yeung et Jean-Claude Baissac se croisent, ça donne des images spontanées et des réflexions sur la mode. Une aventure populaire empreinte de tradition. Avec eux c’est l’expérimental pointu, le tissu, le papier, la peinture. La « Gallery of the North » de Grand Baie La Croisette accueille, à partir du 19 octobre, une exposition signe?e Samuel, inspire?e par les oeuvres picturales de Jean-Claude Baissac. A voir jusqu’au 3 Novembre dans la Fashion Galleria.
Samuel Yeung, jeune créateur de mode veille sur la femme moderne sans chahut. Pour elle, le créateur a imaginé des pièces uniques, coupes savantes, matière vertige, textiles subtiles, et peaufine délicatement une image moderne. Le vêtement qui vous va bien et qui fait du bien. Ne pas tomber simplement dans la mode et ne pas être classique. Un artiste lui a ouvert la voie pour sa nouvelle ligne femmes, impressions exclusives bien sûr, made in Mauritius.
Le jeune designer mauricien propose pour sa première collaboration avec Grand Baie La Croisette de revisiter les oeuvres de J. C Baissac  a? travers des créations récentes. Sa mode, Samuel Yeung la formule comme il veut. Ce jeune styliste au design original traverse chaque collection, chaque événement lié à la mode en proposant des des lignes féminines « pures mais avec, a? chaque fois, sa patte dans le choix et le jeu des matie?res ».
Samuel Yeung conçoit des vêtements pour la femme dotée d »une forte personnalité. Il ne veut pas que le présent concept soit qu’une vitrine de créations. Sa démarche se veut plus profonde, « plus complexe, plus recherche?e, plus the?a?trale, comme il le dit. Une mise en sce?ne de la femme. Une célébration de la femme aussi dans  mille et un rapports. « We like to pride ourselves in providing you with that exclusivity you deserve. The brand is derived from the idea of finding oneself, the power of finding what and who we are from within. In that spirit, we research and develop a collection of clothes which will lead women onto a journey of self-discovery…« 
On nous rappelle que cette performance avait de?ja? e?te? saluée en août dernier lors d’une soire?e prive?e. Aujourd’hui, les installations sont visibles pour tous. Une vingtaine d’oeuvres de Jean-Claude Baissac seront expose?es pour l’événement. « La mode fascine mais ce n’est pas uniquement une question de coupe de tissu ou de tendances. La mode est un univers complexe avec des codes et tout un travail de recherche en amont avec, pour touche finale, l’inspiration du designer… » Voilà en quelques mots la mode de Samuel et actuellement ce « concept store » développé pour comprendre l’univers de la mode, susciter des débats autour. La magie entre le designer et ses cre?ations garde sa part de myste?re et sa part de subjectivite? mais cette exposition intitule?e « When Art meets Fashion » a été conçue en fonction d’une même passion et même tension.
Chaque pièce de l’exposition comporte ses spécificités : des designs qui vont se répéter en série. Pas de modèle, pas de fantasme mais la magie opère à travers ces vêtements-objets. « We developed this new collection with the collaboration of one of the most famous artists in Mauritius, Jean Claude Baissac. We have used the latest technology in Digital Printing on the finest fabric such as silk to keep a level of purist within the collection. This collection is a ‘voyage’ through time of who are as Mauritians, the emotional history of the Mauritian society through the last 40 years... » nous dit le designer. Il revendique notre héritage africain, maîtrise l’architecture, s’attache à trouver l’équilibre essentiel à ses yeux. Mais il y a aussi l’idée d’un ensemble cohérent, d’une communauté d’esprit avec J. C Baissac, le hasard des affinités composant une collection entre nonchalance et sobriété. Concrètement on retrouve un mélange de valeurs qui dévoilent l’audace énergique du créateur, ses juxtapositions et ses expériences créatives. Une offre large qui comporte son lot de merveilles de la ligne et des imprimés.