Les banques commerciales participant au Small and Medium Enterprises Financing Scheme ont approuvé en 13 mois (du 1er décembre 2011 au 31 décembre 2012) des facilités de crédit pour un montant total de Rs 1,6 milliard. C’est ce que démontre le dernier relevé de la Banque de Maurice (BoM) sur l’évolution de ce plan de financement.
Les banques commerciales ont reçu sur la période en question des demandes de prêt (1 219 dossiers) s’élevant à environ Rs 2,1 milliards, la plus forte demande, soit Rs 1,2 milliard, étant faite à la Mauritius Commercial Bank. La State Bank of Mauritius venait en deuxième position avec Rs 212,1 millions, précédant la Mauritius Post and Cooperative Bank (Rs 170 millions), la Barclays Bank (Rs 145,7 millions) et la Bramer Bank (Rs 109 millions). La valeur des demandes rejetées tournait autour de Rs 200 millions pour la même période.
Sur le total de Rs 1,6 milliard de crédits approuvés, on relevait des montants de Rs 646,5 millions et de Rs 638,6 millions sous forme de prêts et de découverts bancaires respectivement. La MCB occupait la première place avec Rs 922,4 millions suivie de la SBM (Rs 196,1 millions), de la Barclays (Rs 119,5 millions), de la MPCB (Rs 92,7 millions) et de la Bramer Bank (Rs 48,3 millions).
Selon la BoM, la valeur des crédits en suspens au 31 décembre 2012 s’élevait à Rs 851,9 millions.
Le SME Financing Scheme est un plan spécial sous lequel les petites et moyennes entreprises ont la possibilité d’obtenir des crédits bancaires à un coût compétitif : soit 300 points de base au dessus du taux directeur en vigueur. Le taux d’intérêt imposable est actuellement de 7,9 %.