Une simulation de glissement de terrain a été organisée hier à Crève-Coeur par le conseil de district de Pamplemousses en collaboration avec le National Disaster Risk Reduction and Management Centre. L’exercice n’a cependant pas donné les résultats escomptés. Et pour cause : des habitants de la localité contactés par Le Mauricien n’étaient tout simplement pas au courant de l’opération. « Pa kone mem ki pe deroule dan landrwa. Nek pe tan van lapolis ek ponpie monte desan », explique ainsi un planteur qui, visiblement, n’aurait pas accordé un intérêt particulier à l’exercice s’il n’avait remarqué la présence de pompiers, de la SMF, du Samu et d’autres unités présentes dans le village. « C’est un gaspillage de ressources. Ceux directement concernés auraient dû mettre plus de temps pour que cet exercice se passe dans les meilleures conditions possibles », lance un travailleur social très connu de la région.
Il faut toutefois reconnaître que les pompiers et la SMF ont fait de leur mieux pour que cette simulation soit réussie, entrant dans des habitations pour en extraire les « blessés » et « secourir » de vieilles personnes et des enfants.