Cour suprême

Vikram Seepaul, Gilbert Emmanuel Boivin et Juglaul Gowreesunkur comparaîtront devant les assises ce lundi dans le cadre du procès qui leur est intenté pour le meurtre de Jaylall Seemunto, un sexagénaire connu comme un guérisseur, le 8 avril 2005. Vikram Sepaul et Gilbert Emmanuel Boivin répondent d’une accusation d’assassinat devant les assises alors que Juglaul Gowreesunkur est accusé d’entente délictueuse.

Le procès des trois accusés, fixé du 10 au 19 février 2020, se tiendra devant le juge Benjamin Marie Joseph.

L’origine de ce drame : le fait que l’accusé Vikram Seepaul n’était pas satisfait des services du guérisseur et avait ainsi décidé de lui tendre un piège. Vikram Seepaul avait payé une somme de Rs 10 000 à la victime pour « fer enn travay » en faveur de son couple qui battait de l’aile. Toutefois, les rites pratiqués par le guérisseur n’avaient pas eu les résultats escomptés pour Vikram Seepaul qui avait alors décidé de se venger.