En dernière heure, peu après 13 heures, intervenant devant le magistrat siégeant au tribunal de Curepipe, le représentant du Directeur des Poursuites Publiques, Me Mehdi Manrakhan, a annoncé qu’aucune charge provisoire ne serait logée contre la fille de 10 ans dans le meurtre de Jocelyn Veerasamy, 51 ans, aussi connu sous le nom de Bolo, à la rue Derby à Forest-Side, mercredi soir. Toutefois, il a annoncé que les limiers de la CID de la Central Division poursuivront leur enquête en vue de faire la lumière dans cette affaire. Techniquement, la petite fille, qui était sous le contrôle de la police depuis mercredi soir, est libre.
Depuis le début de cette enquête, les autorités policières, plus particulièrement de la CID de la Central Division, redoublent de vigilance pour éviter de commettre de bévues dans l’enquête sur le meurtre de Jacques Jocelyn Veerasamy, aussi connu sous le nom de Bolo, à la rue Derby à Forest-Side, mercredi soir et qui a choqué plus d’un. Pour cause, c’est la première fois dans les annales que la police se retrouve avec une aussi jeune suspecte dans un cas d’agression mortelle. Ainsi, des consultations suivies et à haut niveau se déroulent entre les responsables de cette enquête, dont le surintendant Chamdansing Ramsurrun, l’Office of the Director of Public Prosecutions (DPP) ou encore le bureau de l’Ombudsperson for Children et la Child Development Unit du ministère du Bien-être de la Famille et de la Protection des Enfants, en vue de décider des procédures à suivre pour faire la lumière dans cette affaire de meurtre. La fille de 10 ans, soupçonnée d’être l’auteur du coup de couteau fatal, a passé la nuit d’hier à ce matin dans les locaux du RYC.