Rajendri Tetapoulay a été libérée. Cette décision du Bureau du Directeur des poursuites publiques fait suite à l’inculpation provisoire de Marday Armoogum pour le meurtre de Panjalee Tetapoulay, 71 ans, à son domicile, à Chapelle Lane, L’Escalier.
Rajendri Tetapoulay, âgée de 35 ans et mère d’une fillette de 17 mois était, avant l’arrestation de l’accusé, considérée comme la principale suspecte dans l’assassinat de sa belle-mère, d’autant qu’elle était la seule à être présente sur les lieux du drame et que des cheveux s’apparentant à ceux d’une femme avaient été retrouvés dans les mains de la victime.
Toutefois, c’est sur la base de renseignements et de témoignages du voisinage que les limiers de la Central Investigation Division (CID) Sud avec leurs collègues de la Major Crime Investigation Team (MCIT) sont parvenus à remonter la piste de Marday Armoogum. À cet effet, deux témoins cruciaux sont retournés ce matin sur la scène de crime en vue d’une reconstitution des faits.
Par ailleurs, apprenons-nous, la déposition de Marday Armoogum devrait être enregistrée d’ici peu « under camera recording » dans les locaux de la MCIT aux Casernes centrales. Marday Armoogum aurait avoué l’agression mortelle de la septuagénaire, expliquant avoir subtilisé la somme de Rs 3 000, une chaîne et une bague en or, soigneusement gardées dans une armoire. Toutefois, les recherches pour retrouver les bijoux dont l’accusé s’est débarrassé se sont jusqu’ici avérées vaines.
Par ailleurs, les analyses ADN des cheveux retrouvés dans les mains de la victime sont toujours attendues. Elles devraient permettre de retracer l’identité de la personne qui les a perdus.