Le procès de Mamad Emamally, un marchand ambulant de 45 ans, poursuivi devant les Assises pour le meurtre d’Abdool Raouf Choomka, 53 ans, un ramasseur de bouteilles de Plaine Verte, sera entendu sur le fond du 21 au 25 novembre 2016. Le procès est présidé par le juge Bobby Madhub.
Mamad Emamally est accusé du meurtre d’Abdool Raouf Choomka commis le 22 décembre 2012. Les faits se sont produits en décembre 2012. Abdool Raouf Choomka, habitant rue Noor-E-Islam, Camp-Yoloff, fut victime d’une agression aux abords d’un jardin d’enfants de Plaine-Verte. Le défunt, connu pour exercer le métier de ramasseur de bouteilles en plastique vides, avait quitté son domicile le jour du drame vers 4 h 30. Son corps gisant dans une mare de sang fut retrouvé à proximité du jardin d’enfants quelques heures plus tard.
La victime avait été transportée par la police à l’hôpital Jeetoo en vue des premiers soins mais Raouf Choomka n’a pas survécu à ses blessures, commises à l’arme blanche.  L’autopsie pratiquée par le médecin légiste a indiqué que la victime a succombé à un « shock due to chopped wound at the head ». Mamad Emamally fut arrêté par la suite, la police étant en présence d’éléments accablants contre lui. Des traces de sang avaient également été relevées sur son vélo. Selon les détails de l’enquête, trois témoins, soit des habitants de la localité, auraient incriminé Mamad Emamally pour ce meurtre.
 Mamad Emamally est représenté par Me Gavin Glover alors que la poursuite est représentée par Me Roshan Santokhee.