Des amendements conséquents seront apportés à la Prevention of Corruption Act (POCA) ainsi qu’aux autres lois y relatives. Des dispositions seront par ailleurs prises pour lutter plus efficacement contre le blanchiment d’argent et l’accumulation de richesses à travers des pratiques douteuses. C’est ce qu’a indiqué hier le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, en réponse à une question du député du Mouvement patriotique Raffick Sorefan.
SAJ devait rappeler que dans le programme gouvernemental 2015-2019, mention est faite du mandat du gouvernement de lutter sans relâche contre les fraudes, corruption et les crimes financiers. Dans cette perspective, une Financial Crime Commission sera mise sur pied et aurait un contrôle sur les operations d’une ICAC réformée, de la FIU, de l’Asset Recovery Unit et de l’Anti-fraud Unit.
Le PM a indiqué que le ministre des Services financiers et de la Bonne gouvernance a récemment eu des consultations avec diverses organisations en Grande-Bretagne impliquées dans la lutte contre les crimes liés aux finances, entre autres, dont la National Crime Agency, l’Economic Crime Command et la UK Financial Intelligence Unit. Cela, en vue, entre autres, de rechercher leurs avis et soutien dans le cadre de la mise sur pied de la Financial Crime Commission.