Semaine particulièrement difficile pour la police avec pas moins de quatre cas d’homicide allégués entre dimanche dernier et vendredi. La série noire avait commencé le 18 septembre avec le cas de Sameer Moosun, 33 ans (ndlr : voir texte plus loin). Entre jeudi et vendredi, trois autres cas, à savoir ceux de Koosraz Neetooreea (43 ans), France Marie (36 ans) et Louis Emile (47 ans) sont venus allonger la liste. La majorité de ces cas auraient pour origine des disputes qui ont mal tourné. Par ailleurs, hier, la police de Goodlands a retrouvé le corps d’un sans domicile fixe (SDF), Louis Georgious Bazerque, 50 ans, dans un champ de cannes de Petit-Raffray.
Koosraz Neetooreea, un helper de 43 ans, de Rose-Belle, aurait été délibérément fauché par un véhicule. Il a été retrouvé inconscient dans sa cour, jeudi vers 21 h 30, avec de graves blessures à la tête. Des suites de l’autopsie pratiquée vendredi, la police a décidé de « treat this case as murder ». A hier, les limiers de la CID de Rose-Belle tentaient de reconstituer le puzzle des dernières heures de la victime. Les limiers de la CID de Port-Louis Nord ne chôment pas non plus, avec deux cas d’homicide recensés jeudi, notamment à Cité-La-Cure et à Sainte-Croix. Francis Marie, un aide-chauffeur de Vallée-des-Prêtres, âgé de 36 ans, a été mortellement agressé par son neveu, Jean-Paul Pauline, et un dénommé Bigally le 10 septembre dernier. Francis Marie a rendu l’âme à l’hôpital jeudi.
Le jour de l’agression, une dispute a éclaté entre les différents protagonistes au lieu dit Crown Land, à Cité-La-Cure. Au cours de la dispute, Francis Marie devait être littéralement roué de coups. Saignant abondamment, il a été transporté d’urgence à l’hôpital Jeetoo. En dépit des soins qui lui ont été prodigués, Francis Marie n’a pas survécu. L’autopsie a conclu qu’il était décédé d’une septicémie. L’arrestation des suspects, qui sont connus de la police, est considérée comme étant imminente
Louis Émile, âgé de 47 ans et habitant Sainte-Croix, a été transporté d’urgence à l’hôpital jeudi. Il était grièvement blessé mais était encore conscient à ce moment-là. Il aurait été agressé par un dénommé Katouck Émilien, près d’une boutique appelée Mala. Il ne devait pas survivre à ses blessures. Dans les milieux de l’enquête policière, l’on n’écarte pas, non plus, ce meurtre comme ayant pour origine une dispute.
Dimanche dernier, Sameer Moossun, 33 ans, habitant Port-Louis, avait été mortellement agressé à l’arme blanche. Il avait été pris à partie par un groupe d’individus, dont plusieurs ont été appréhendés par la police.
Par ailleurs hier, la police a effectué une découverte macabre dans un champ de cannes à Petit-Raffray. Il s’agit d’un SDF, Louis Georgious Bazerque, 50 ans. Ce dernier était particulièrement connu dans la région, puisqu’il avait l’habitude d’y errer et de demander de la nourriture. A hier cependant, la police de Goodlands, qui enquête sur ce décès, privilégiait la thèse du décès de cause naturelle…