La police se retrouve avec trois meurtres sur les bras. Le premier, Koosraz Neetooreea (43 ans), a été retrouvé dans sa cour jeudi soir avec de graves blessures à la tête. Autres cas : ceux de Francis Marie (36 ans), mortellement agressé par son neveu et un de ses complices, et de Louis Émile (47 ans), mort à la suite d’une dispute ayant mal tourné.
Fin de semaine difficile pour les forces de l’ordre. Les policiers se retrouvent en effet avec trois cas de meurtre à résoudre, dont un qui aura nécessité l’ouverture d’une enquête.
Ce dernier cas est celui de Koosraz Neetooreea, 43 ans et « helper » de son état. Cet habitant de Rose-Belle a été retrouvé inconscient dans sa cour jeudi vers 21 h 30 avec de graves blessures à la tête. Transportée d’urgence à l’hôpital Nehru, la victime devait rendre l’âme peu après son admission. Le résultat de l’autopsie aura toutefois conduit les policiers à ouvrir une enquête. La CID de Rose-Belle tente de reconstituer les derniers instants de Koosraz Neetooreea. Un cas de « Hit and Run » n’est pas à écarter.
Autres cas, du côté de la capitale cette fois. Les limiers de la CID de Port-Louis Nord sont sur le qui-vive depuis jeudi en fin de journée. En cause : deux cas de meurtres, l’un à Cité-La-Cure et l’autre à Sainte-Croix. Les deux victimes avaient été emmenées d’urgence à l’hôpital mais auront succombé à leurs blessures.
Dans le premier cas, il s’agit de Francis Marie (36 ans). Cet aide-chauffeur de Vallée-des-Prêtres a été agressé par son neveu, un certain Jean-Paul Pauline, et le complice de ce dernier, un dénommé Bigally. Les faits remontent au 10 septembre. Ce jour-là, au cours d’une dispute alors qu’elle se trouvait chez sa soeur, à “Crown Land” (Cité La Cure), la victime a été rouée de coups. Saignant abondamment, Francis Marie a été transporté d’urgence à l’hôpital Jeetoo, où il est finalement mort jeudi soir. L’autopsie a conclu à une septicémie. Les suspects sont recherchés et sont sous le coup d’une inculpation de meurtre.
Le dernier cas est celui de Louis Émile. Cet habitant de Sainte-Croix de 47 ans a été transporté à l’hôpital Jeetoo par une de ses proches jeudi. Grièvement blessé mais conscient, l’homme a avancé avoir été agressé plus tôt dans la journée par un dénommé Katouck Émilien près de la boutique « Mala ». Le quadragénaire a ensuite été transféré aux soins intensifs de l’hôpital du Nord, où il a finalement rendu l’âme. L’autopsie devait avoir lieu hier matin.